Présentation


Deux femmes, dans la rue


(A) - Et tu sais, l'autre jour, il m'a fait des avances...
(B) - Non ! Vraiment ? Mais achète-le, qu'on en finisse !
- Oui, mais après ? Ça ne voudra plus rien dire !
- Oh, si ça ne veut plus rien dire, prends-en un autre, il y en a tellement ! Tu as le choix !
Une passante - (en montrant le ciel, à la femme (A)) Attention !
(B) - Qu'est-ce qu'elle te voulait celle-là ?
(curieuse) Je ne sais pas, elle montrait le ciel.
- Quoi le ciel ?
- Attends, regardons.
- Mais non, elle t'as dit attention, ne regarde pas !
- Pourquoi ?
- Tu serais aspirée.
- Et alors ?
- Qu'est-ce que je ferais, moi, toute seule ?}


Bienvenue !



Il faudrait ouvrir cette présentation par les choses les plus simples, mais de toutes les questions qu’on m’a posées dans ma vie, la plus embarrassante a sans doute été « Qui es-tu ? »
Car c’est bien la question : « Qui sommes-nous ? » L’accumulation de faits qui ont fait notre existence ? Notre naissance ? Notre nom ? Sommes-nous réellement ceux qui se reflètent sur les photos ? Je n’en sais rien.
Si je pouvais échapper à toutes ces réponses, je dirais que je suis tout ce qu’il y a dans mes mots et rien, vraiment, de plus. Parce que ce qui m’intéresse dans cette existence, ce n’est pas tellement de voir les choses telles qu’elles sont mais plutôt de me demander ce qu’il y a dans les blancs, les entre-deux, les espaces vides.
Qu’est-ce qu’il y a dans une conversation de non-dits ? Que peuvent bien se raconter deux muets, quand ils ne parlent pas ? Il y a au fond du cœur humain un océan toujours neuf à explorer, une constellation infinie d’étoiles à conquérir.
Je m’y plonge quelques fois, et j’en ressors des essais de textes. De là à dire qu’ils sont réussis, c’est un bien grand mot : ce ne sont que des essais, des tentatives, des jets de canne à pêche dans la rivière de l’univers…
J’espère toutefois qu’ils vous plairont, ou du moins qu’ils retiendront votre attention.


Et pour vous remercier d’avoir lu cette présentation jusqu’au bout, quelques astuces :

Chaque texte publié a droit à un libellé (vous retrouverez la liste complète des libellés dans le menu, à gauche). Certains épisode, puisqu’ils se situent dans une continuité, ont droit à une page spécifique (en haut de page), avec un résumé et des liens pour vous y retrouver facilement. D’autres, plus autonomes, ne possèdent qu’un libellé, aussi, si vous voulez les retrouver, il faudra s’y fier…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La fille de l'air (13)

Dies Contemptio (13)

Épiphanie (4)